Communiqués
Eurodata TV Worldwide
Yearly Sport Key Facts 2017 (Septembre 2016 - Août 2017)
07/12/2017
Le sport en live médaille d’or des audiences à la veille des JO d’Hiver et de la Coupe du Monde
 

Même dans une année exempte de grandes compétitions internationales comme les Jeux Olympiques ou la Coupe du Monde de Football, le sport continue de fédérer un large public devant le téléviseur. Quand d’autres contenus TV peuvent être concurrencés par des modes de consommation non linéaires, le sport et la télévision en live poursuivent leur idylle. C’est, entre autres, ce que démontre la nouvelle édition du Yearly Sport Key Facts.

Yassine Berhoun, directeur du pôle Sports d’Eurodata TV Worldwide précise : « Nous avons assisté ces dernières années à la multiplication des canaux et des modes de diffusion, d’abord en TV avec l’apparition de nouvelles chaînes, ce qui a entraîné mécaniquement une fragmentation des audiences, puis avec le digital, les nouveaux écrans et le replay. Mais le sport, très largement regardé en live, constitue toujours un carrefour d’audience majeur, malgré le transfert de certains droits sur des chaînes payantes. Effet d’opportunité, de nouvelles compétitions sont apparues sur les chaînes gratuites et ont, elles aussi, enregistré de très fortes audiences dans le monde : c’est par exemple le cas pour l’Euro Féminin de Football disputé aux Pays-Bas. »

Yearly Sport Key Facts 2017 (Septembre 2016 - Août 2017)

Le Football demeure le sport universel par excellence

Le Football, dans tous les pays étudiés dans le rapport*, représente une large part des programmes sportifs diffusés sur les chaînes généralistes : 27% en moyenne. C’est d’autant plus vrai dans certains pays : l’amour du ballon rond pousse ainsi le Portugal et la Russie à y dédier plus de 70% de leur programmation sportive.
Les performances des matchs de qualification à la Coupe du Monde 2018 donnent une idée de l’impatience des fans à soutenir leur équipe nationale lors de la phase finale à venir en Russie : en Belgique par exemple, les 7 matchs des Diables Rouges disputés pendant la durée de l’étude font tous partie des 10 meilleures audiences sportives de l’année. En Croatie, les matchs de l’équipe nationale ont fédéré une part d’audience moyenne de 43,7% sur HTV1 & HTV2.

Toujours en Europe, un des succès les plus frappants provient des Pays-Bas, avec la victoire en finale de l’Euro de l’équipe féminine face au Danemark. La rencontre a réuni 4,1 millions de téléspectateurs sur NPO1, soit une PDA de 82,7%, ce qui constitue logiquement un record annuel pour les programmes de sport.

Une autre grande compétition de football s’exporte très bien : l’UEFA Champions’ League. Malgré l’éloignement et le décalage horaire, la finale a mobilisé en Indonésie 2,9 millions de téléspectateurs pour une rencontre diffusée entre 1h30 et 4h du matin, soit la 10ème meilleure audience sportive de l’année.

Toujours en Asie du Sud-Est, le temps fort de la saison fut la finale de l’AFF Suzuki Cup, compétition phare de la région. Le match aller en Indonésie fut regardé par 8,8 millions de locaux tandis que 10,5 millions de Thaïlandais vécurent devant leur télévision le sacre de leur équipe nationale lors du match retour, avec àchaque fois un record d’audience à la clé.

Au Japon, le plus gros succès sportif de l’année fut la retransmission de la finale du championnat du monde des clubs FIFA, qui opposa la valeureuse équipe locale des Kashima Antlers au célèbre Real de Madrid. 7,2 millions de téléspectateurs assistèrent sur NTV à la défaite des leurs contre la bande à Zidane en prolongations.

Les sports d’hiver restent puissants à la TV en Europe de l’Est et en Scandinavie

Les Jeux Olympiques d’Hiver à Pyeongchang en Corée du Sud sont sans aucun doute l’un des évènements sportifs majeurs de l’année à venir. A en juger par les dernières performances réalisées par les sports d’hiver en termes d’audience, il y a beaucoup d’attente autour de l’évènement. En Slovénie par exemple, la saison des sports d’hiver (Décembre-Mars) a permis à la chaîne Slovenija2 de multiplier sa part d’audience par 2,5 comparé au reste de l’année.

Si le Hockey sur Glace fait partie du patrimoine national en Russie, nous assistons année après année à la percée du Biathlon : les Championnats du Monde 2017 ont ainsi attiré 1,9 million de téléspectateurs en moyenne tout au long des 14 heures de diffusion. C’est aussi bien que la moyenne réalisée par la Coupe des Confédérations de Football, dont la Russie fut l’hôte cet été !

L’intérêt envers les sports d’hiver ne s’est jamais démenti en Scandinavie. Les derniers championnats du monde de Ski Nordique, organisés à Lahti en Finlande et retransmis dans le pays hôte par YLE2, ont permis à la chaîne d’enregistrer 59% de part de marché en moyenne lors des 45 heures de direct. Avec la même exposition, l’évènement, diffusé en Norvège sur  la chaîne publique NKR1, atteint même 69% de PDA en moyenne.

Les compétitions et sports locaux ont attiré un très large public devant la TV

Si aucun sport ne peut rivaliser au niveau mondial avec le Football, certains pays conservent leurs traditions vivantes. Aux Etats-Unis, le match 7 décisif des World Series 2016 de Baseball a réussi la 5ème meilleure performance de l’année en termes d’audience, dans un top 10 habituellement monopolisé par le Football Américain ; il s’agit tout simplement de la meilleure audience en 25 ans pour ce sport. En moyenne, 40 millions de téléspectateurs regardèrent les Chicago Cubs briser leurs 108 ans de malédiction sur FOX (pour une PDA de 36,5%).

Malgré leur statut de sport national, le Football en France et le Ski de Fond en Norvège ne détiennent pas la meilleure audience sportive de l’année. Pour les 2 pays, le record est la propriété du Handball avec la finale des Championnats du Monde Masculin de Handball opposant les 2 pays : la rencontre réunit en moyenne 8,7 millions de téléspectateurs en France (43,6% de PDA) et 1,8 million en Norvège, soit une part de marché de 82,2% !

Il est de notoriété publique que les héros nationaux et athlètes locaux ont un impact décisif sur les audiences des compétitions ; pourtant, avec certainschampions, l’intérêt dépasse largement les frontières nationales. Deux boxeurs l’ont prouvé cette saison. Le combat entre le britannique Joshua et l’ukrainien Klitschko a par exemple pris la 9ème place des meilleures audience du sport en Allemagne, avec 9,5 millions de téléspectateurs sur RTL (40% de PDA).
A la fin du mois d’août, le battage médiatique autour du combat Mayweather (Etats-Unis) / McGregor (Irlande) a par exemple aidé la chaîne sud-coréenne KBS2 à réaliser la 2ème meilleure audience tout sport confondus avec 2,8 millions de téléspectateurs, pour un combat diffusé un dimanche matin à 11h30.

 

Partager cette page  

 

Pour consulter l'intégralité des résultats du communiqué, cliquer sur le lien ci-dessous :

Vos contacts :

Benoit DAVID
Attaché de Presse
Bureau : 01 71 09 93 18
bdavid@mediametrie.fr