Communiqués
Télévision, Eurodata TV Worldwide
Eurodata TV Worldwide lance NoTa Kids, le nouveau service de veille des contenus jeune public
14/10/2017
4 tendances fortes parmi les nouveautés jeunesse en 2017

A l’occasion du MIP Junior, Eurodata TV Worldwide dévoile en exclusivité sa nouvelle plateforme NoTa Kids, déclinaison « jeunesse » de New On The Air, son service de veille des nouveaux programmes de télévision et des plateformes online.

Eurodata TV Worldwide lance NoTa Kids, le nouveau service de veille des contenus jeune public

NoTA Kids est le premier service online dédié à l’analyse des performances des lancements de programmes enfants. NoTa Kids couvre d’ores et déjà 8 territoires – France, Espagne, Grande-Bretagne, Allemagne, Italie, Japon, Russie, Etats-Unis - et 77 chaînes généralistes et spécialistes, ainsi qu’Amazon et Netflix. Cette veille quotidienne des programmes jeunesse inclut les nouveautés lancées ou à venir, les audiences certifiées sur 3 cibles, des comparaisons avec la moyenne de la case, des audiences à l’étranger…

NoTa Kids vient ainsi compléter et renforcer l’étude Kids TV Report, publiée deux fois par an et qui offre une vision complète de l’ensemble du paysage audiovisuel dédié aux jeunes publics.

Quelles sont les dernières grandes tendances pour les programmes jeunesse à travers le monde relevées par ces 2 études ?


4  tendances de contenus parmi les nouveautés jeunesse

Parmi l’ensemble des programmes jeunesse diffusés en 2017 dans les pays étudiés par Eurodata TV Worldwide, le nouveau service NoTa Kids identifie 4 axes majeurs parmi les nouveaux programmes jeunesse:

  • La découverte du monde extérieur
  • L’enfant et son entourage direct
  • Le monde de l’imaginaire
  • Le jeu et le fun avant tout !

De nombreux programmes font le pari d’attirer les enfants en faisant appel à leur curiosité face au monde complexe qui les entoure. Certains d’entres eux font découvrir aux enfants des mondes miniatures. C’est le cas de Best Bugs (Je Suis Bien Content, France), prévu pour début 2018 sur Disney Channel au Royaume-Uni, qui place les enfants dans la peau de 3 insectes qui cohabitent tant bien que mal avec les résidents d’un hôtel. Toujours dans un désir de découverte, des programmes comme Little Witch Academia (Studio Trigger, Japon) et The Worst Witch (CBBC / ZDF, Royaume-Uni / Allemagne) font la part belle au fantastique en mettant en scène des enfants souhaitant apprendre la magie. Ce programme a connu un vrai succès en 2017 en se classant deuxième meilleur programme jeunesse de la chaîne CBBC sur le 1er semestre de l’année.

Plus proche de la réalité, les programmes plaçant le héros et son entourage proche – famille, amis – au cœur de l’histoire continuent de séduire les enfants. Les duos sont notamment mis en avant cette année. Munki and Trunk (Sunrise Productions, Afrique du Sud), succès en Suède en 2017, suit l’amitié improbable entre un singe et un éléphant. Rusty Rivets (Spin Master Entertainment, Canada) surfe également sur cette thématique avec une amitié qui sort de l’ordinaire entre un petit garçon et un robot. Ce programme a su fédérer les enfants de moins de 5 ans aux Etats-Unis.

L’appel à l’imaginaire et aux créatures fantastiques reste la pierre angulaire de plusieurs programmes jeunesse à succès. C’est le cas de Beat Monsters (Synergy Media Inc. / Studio Goindol Inc. / Turner Asia-Pacific, Corée du Sud / Australie / Etats-Unis), une production internationale où le téléspectateur vit les aventures d’un petit groupe d’extra-terrestres fous de musique débarqués sur Terre. Cette série animée a permis à Cartoon Network en Allemagne de multiplier par 3 son audience sur la tranche horaire.
Comme pour les adultes, recourir à des animaux chimériques est un gage de succès : à l’instar de Digby Dragon (Blue Zoo, Royaume-Uni), nouveau hit de Channel 5 en Grande-Bretagne avec les dragons, Cyber Group Studios fait le pari des dinosaures avec Gigantosaurus, adaptation télévisuelle du livre de Jonny Duddle. Disney Junior Worldwide, SuperRTL et France Télévisions ont acquis les droits de la série il y a quelques mois.

Enfin, il ne faut pas oublier que les enfants cherchent avant tout à s’amuser et les producteurs ne l’ont pas oublié. Fruit Ninja: Frenzy Force (Halfbrick Studios, Australia), adaptation du jeu mobile éponyme, a connu un beau succès sur la plateforme payante YouTube Red. Les enfants sont également souvent mis à contribution cette année : dans l’émission de magie Wooala! (Lucky Road Productions, Espagne), des caméras cachées suivent deux magiciens à la rencontre d’enfants dans la rue. Le programme est la 8ème meilleure audience en Espagne en 2017 sur les enfants de 4 à 12 ans.

Productions locales vs productions internationales

Parmi les principaux succès  ‘jeunesse’ en Europe, productions locales et productions internationales n’ont pas le même poids selon les pays. Dans la dernière édition du Kids TV Report qui porte sur le 1er semestre 2017, la France est le pays où l’on retrouve le plus de succès locaux (plus de 60%). Parmi eux se distinguent des nouveaux programmes français tels que Ernest et Célestine, la collection (Folivari, France). L’Allemagne et le Royaume-Uni suivent de près avec un peu moins de 40% de programmes locaux dans les tops programmes jeunesse. A l’inverse, en Espagne et en Italie les programmes étrangers sont mieux exposés, avec respectivement 88% et 75% d’imports dans les hits locaux. Lancés cette année, Winston Steinburger et Sir Dudley Ding Dong (Sticky Pictures / Entrainement One, Australie / Canada) en Espagne et Minnie's Bow-Toons (Disney Television Animation, Etats-Unis) en Italie en sont de parfaites illustrations et trustent tous deux la troisième place des tops locaux .

Avril Blondelot, Directrice Content Insights d’EurodataTV ajoute : « En Espagne, pas moins de 6 des 20 séries jeunesse les plus performantes au premier semestre 2017 ont été lancées cette année. La rapidité avec laquelle les nouveaux programmes trouvent leur audience rend très utile la veille quotidienne de ces séries. Nous sommes très heureux de l’ajout de NoTa Kids à nos services existants.»

 

Partager cette page  

 

Pour consulter l'intégralité des résultats du communiqué, cliquer sur le lien ci-dessous :

Vos contacts :

Benoit DAVID
Attaché de Presse
Bureau : 01 71 09 93 18
bdavid@mediametrie.fr